Le Pelerinage de l’ame en prose [29]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 28v]

Si devra estre par sa grace en haulte place en l’ordre des martirs ou en autre hault lieu reservé et ordonné de long temps aux confesseurs. Je le te rens, sire Jhesus, en te requerant graces et mercis.

Cy entre le pelerin en Paradis

Ainsi dedans la courtine ou la feste va tous jours en acroissant de plus en plus fut ce pelerin mené, duquel je ne sçay le nom; mais je sçay certainement que Sathan ne regarda oncques celle grant feste. Mais des lors qu’elle commença se print a crier Sathan comme ung toreau. Et sur ces pates chey jus en regardant vers la terre, lequel je eusse voulu que jamais n’en feust relevé, mais autrement fut fait et assez hastivement. Car Justice qui m’avoit baillé et chargé sur moy mon fardel ainsi que dit avoit esté dessus monta sur l’eschaufault disant ainsi:

BnF fr. 602 f. 23
Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 602, Le Pelerinage de l’ame en prose, f. 23 detail

Vous tous qui la attendez pieça, venez ouïr la sentence ordonnee selon le record de la balance. Plusieurs en y a de vous pour lesquelz Misericorde, qui fait ycy silence, n’a riens fait, reins a impetré pour aucuns, mais plusieurs exceptez en sont, auxquelz Misericorde et moy n’acordons point pour leur faire grace. Ce sont ceulx qui sont trespassez de leur gre en pechez mortelz. Et en ceulx sont demourez obstinez sans passer par penitence comme ilz devoient, combien qu’ilz ayent eu assez temps, et faulsement se sont desvoiez. Telz sont parjures revoyez, larrons, trahistres, murdriers, gloutons, conspireurs, usuriers, et ceulx qui

[f. 29]

appliquez ce sont plus voulentiers a faire vilz pechez et leur propre voulenté acomplir que mis peine d’eulx retraire a Dieu. Tous ceulx cy et plusieurs et autres ont leurs accuseurs pres d’eulx, chacun peut a la balance vëoir quelle part elle pend. Misericorde n’y fait riens pour chose qu’elle ait impetree. La balance monstre assez ceulx pour qui elle a fait impetracion. Ceulx la en Purgatoire yront et puis retourneront ou ciel comme ont fait aucuns bien joyeusement n’a pas gramment.

Et pour ce de par le lieutenant de Jhesus le tout puissant, par arrest estés condempnez a Sathan estre livrez, afin qu’il vous emporte et tiegne en Enfer, si que nul jamais n’en reviengne jusques au jour du Jugement ou chacun de vous sera present pour reprendre voz meschans corps et les portez ou feu avecques vous, ouquel a tousjours ardiez ensemble sans finer. Alez vous en tost d’ycy, car ainsi le mande le prevost.

Cy print Sathan a ung croq les dampnez pour mener avecques lui en Enfer.

Ainsi fut fait comme il fut dit, et lors Sathan si s’escria: Or ça, brigade, or ça, or ça, tous en vendrés avecques moy, car longuement avez esté ycy, dont trop me pesoit pour actendre sentence. Et adonc vindrent au devant une compaignie de deables flutant et tabourant et menant grant joye disant aux pelerins condempnez qu’ilz laissassent cheoir

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s