Le Pelerinage de l’ame en prose [34]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 33v]

-saint ainsi:

Je viens de devant le roy souverain et tout son barnage ou j’ay esté de l’eglise pour impetrer et faire bien aux povres prisonniers qui seuffrent grans tourmens la en ce feu ardent. Je sçay bien que vous faittes diligence de savoir ce que j’ay fait. Si vous signifie que Grace Dieu a broyé moult d’oingnemens lesquelz elle m’a baillez; et on[t] telles vertus que ceulx qui en auront sur leurs chez, leurs tourmens seront alegez et leurs fardeaux appetitez. Je en ay encores d’autres de mainte guise selon ce que de divers prians j’ay esté messagiere.

Aucuns m’ont baillé leur legacion sans y avoir affection. Aucuns autres assez de cuer m’on envoyé, mais ilz estoient en pechié sans repentance; de tous ceulx la je apporte les boistes toutes vvides. La porte du ciel ay trouvee close pour eulx, et la me fut monstré par Raison que j’estoie une des cinq vierges folles desquelles parle la parabole. Autres gens par grant devocion en bonne affection en bon estat selon leur povre pouoir de leur avoir m’ont envoyé pour departir aux povres, affin que mon labour ne feust vain, et aussi seigneurs. Sachez que aucuns des parens et amis de ceulx qui sont la dedens m’ont commis de leur impetrer grace a l’un plus, a l’autre moins, et pour ceulx qui ont mieulx et plus supplié, je en ay plus impetré especialment pour ceulx pour qui le sacrement de la messe a esté celebré et pour qui ou memento de la messe a esté faitte expresse mencion.

[f. 34]

C’est tout quanque j’ay fait a ceste fois. Arriere m’en retourne prenez toutes les boistes; les signees pour qui elles sont impetrees. De celles aussi dont vous ne trouvez riens, vous savez bien a qui il a tenu cy devant. Je en ay dit la cause. Je en y a aussi une d’abondant, car c’est bien droit que ce j’ay faitte priere pour aucuns ou sauvez ou dampnez que je raporte la boiste vvide. Une en y a qui est dicte la generale – c’est celle de l’eglise de laval. Celle la est prouffitable a tous; si faittes la distribucion celle comme vous savez que de raison est.

Cy s’en retourne Dame Priere ou ciel

En ce point arriere s’en retourna Dame Priere, qui souvent aloit et venoit, dont j’avoye grant plaisir, car sa venue m’estoit medicinable et aussi a tous les autres de ma compaignie chacun avoit joye de sa venue. Toutesfois quant elle s’en fut allee, chacun bon angle print sa boeste ainsi que chacun la congnut; et quant ilz ne trouverent riens dedans, il sembloit qu’ilz feussent corroucez et d’elles ne se chargerent point, la laissoient toute vvide.

Toutesfois de la generale je vy que tous ceulx bons angelz y mistrent ensemble les mains et la porterent en hault droit au dessus de nous qui ardions en ce chault feu.

BnF fr. 602 f. 27
Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 602, Le Pelerinage de l’ame en prose, f. 27 detail

Or ça, dirent ilz, pelerins, recevez la grace en general que Saincte Eglise vous a fait envoyer. Aprés ceulx l’auront especiale qui ont especiaulx amis.

Oncques plus de mer ne s’assemblerent a la rosee comme nous assemblasmes tost et nous a unasmes levant les yeulx en hault en disant

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s