Le Pelerinage de l’ame en prose [73]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 72v]

-aulment et qu’ilz ont bien gaigné d’estre dorez a destre et honnorez de tout le peuple.

Cy parle l’ange de la poitrine d’argent de la statue dessusditte.

Aprés ce te diray de la poitrine d’argent d’icelle statue. La poitrine est aussi comme la couverture et closture du tresor aussi comme une huche close ou l’en met chose secrette, sur laquelle est mise ung fermail par dessus en guise de clef ou de serreure. Par celle poitrine est entendu descroit conseil qui prent ung roy pour soy et son royaume gouverner a droit, afin que tout son secret soit bien celé sans reveller et qu’il ne soit pas sans fermail de serement. Et n’est mie oultraige se ung roy a deux ou trois affins desquelz face son escrin pour dedans mectre seurement sans deffermer ce qu’il veult celer.

Cy parle l’ange des .vii. manieres de conseillers

Et dois savoir que le roy a plusieurs conseillers de maintes guises, desquelz je t’en reciteray a present ung: son confesseur est le principal conseilleur et le secretaire especial qui le doit tousjours aider et conseiller selon l’ame. Il y a aussi aucuns amis privez ou il se fie, lesquelz il aprins pour leur dire et reveler ce que tres bien veult celer, et desquelz il veult avoir l’oppinion par grant discretion; de ceulx te ay je cy dessus parlé. Aucuns conseilliers a pour jugier comme sa memoire se doit demener. Aucuns conseilliers y a appellez seigneurs de loix, avecques maistres de decret et aussi advocas, pour conseiller les causes. Autres conseilliers a pour jugier comme sa monnoye se doit demener et par

[f. 73]

raison les devroit encores mieulx avoir pour la faire estable et permanable sans se muer.

Autres divers conseillers [a] selon diverses besoingnes comme pour garnisons, et aussi conseilliers doit avoir pour ses osts, pour ses batailles et pour ordonner ses gens; et ceulx doit il prendre en consil qui en ce se congnoissent. Conseil aussi doit avoir pour soy garder et mediciner quant temps est. Et doivent tous ses consaulx tousjours estre secretz se par lui ne sont revelez. Cecy est bien figuré par les vii. angelz dont il parle ou XVe. chappitre de l’Apocalipse, lesquelz estoient sems sur la poitrine de seintures d’or en signifiant que le secret du roy doit estre bien celé. Ainsi doit faire toute bonne poitrine d’argent dont je parle quant a present, car se elle est bonne elle ne revelera jamais le conseil qui est en celle enfermee. Bien est vray qui sont aucuns qui n’ont poit matiere d’argent et peuent bien estre appellez aparans par dehors, comme les vers qui de nuit luisent sur lesquelz quant on met sa main n’est trouvé que vil et ort metail. Mais quant le conseil est d’argent, il a pur et cler son en demonstrant par vive raison que en ce qu’il dit n’a que loyaulté et verité. Bien doit estre tel conseiller comparé a Aron qui avoit assis sur sa poitrine ung fermail lequel on disoit racionnal, ou avoit en escript discretion, jugement, doctrine, et verité, ainsi comme se par ce on voulsist dire que tout evesque comme Aaron doit estre bon juge et bon conseiller et vray en monstrant par son conseil discrecion, que son conseil est bon car de tant qu’il est en plus hault estat de tant sera plus pesé ce qu’il dira. Et seroit grant honte a lui s’il ne donnoit bon conseil car on ne le

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s