Le Pelerinage de l’ame en prose [74]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 73v]

doit pas mettre en tel estat s’il n’est sage et de grant advis et que en lui soit trouvé verité et loyaulté plus que en ung autre. Mais ce n’est pas pour ce raison q’ung autre qui est mendre ne se doye monstrer de pur argent en conseillant loyaument. Et se autrement il faisoit, on lui devroit faire comme on fist au serpent quant il diffame la renommee de celui qui conseille de sa langue envenimee en lui mettant en l’oreille le venin de decevance par quoy est bien droit que vengence en soit prinse par jugement au regard du decevance. Serpent c’est que il mengue la terre et ainsi sera sa langue pugnie et aussi qu’il voise et rampe sur sa poitrine pour le pugnir de faulx conseil qu’il a donné et ne doit pas faire moins de celui qui ne scet tenir secret le conseil de son seigneur.

Puis convient que je te parle du ventre de la dicte statue, de quoy il appartient de disposer par la recepte qu’il prent la nourriture aux membres et en faire distribucion par mutacion diverse pour tenir et maintenir le corps en santé et en vie. Or est ainsi que le gouvernement d’ung royaume qui premierement fut trouvé pour gouverner le commun generalment. Et aussi chacun doit estre fait par gens de grant sens et bonté qui se prennent garde de tous ceulx du royaume et de ceulx de dessus et de ceulx de dessoubz en faisant telle distribucion et dispensacion que chacun ait ce qu’il doit avoir et que par eulx faulte n’y ait si que les membres soient sans souffrir mesaise et sans languir. Ad doivent estre establis les gens des comptes qui ont principalité sur tresoriers, receveurs, argentiers, changeurs, orfevres et toutes manieres de gens qui ont en bail or et argent ou qui sont faiseurs de monnoye, lesquelz ensemble j’apelle ung ventre ou tout entre et dont tout

[f. 74]

ist, lequel est bien figuré d’arain pour ce que a lui est rapporté tout le demaine tout par ou l’argent en est passé, ne par quelle main quant et comment il a esté receu, pour quoy et a qui despendu. Aussi est il appellé d’arain pour ce que d’arain fut au commancement la monnoy et estoient appellez les tresoriers areiners ou les roys mettent leurs deniers de leur royaume. Et pour ce a bon droit ce ventre cy a façon d’arain. C’est celui qui doit distribuer a chacun ce que a lui appartient selon ce que argent lui vient, et de ce ventre sont le nombril les gens des comptes pour ce que entour a mont et aval scevent mieulx faire distribucion a chacun selon raison. Et pour ce disoit Salomon ou VIIe chappitre des Cantiques que le nombril tourne tout environ le ventre aussi comme ung hanap emporte tout entour pour faire gré a tous ceulx qui en veulent boire. Job aussi en parle ou XLme chappitre de son livre, ou il dit que le nombril est ou gist toute la force du ventre, mais ce n’est pas raison qu’il monstre sa force contre ses membres en faisant ordonnances qui les grifvent car les membres n’ont point de santé se le ventre en soy n’est attrempé et qu’il soit demené par rigle moyenne sans peu ou trop.

Cy parle l’ange des cuisses de la statue dessusditte.

Or te vueil je parler des cuisses qui sont faittes pour porter les membres qui sont au dessus et mener droit ceulx de dessoubz. Par eulx se dresce tout le corps et si y est veue toute sa force. Par eulx est dispensé repos et travail, par soy drecer fait travailler et par soy ployer reposer. Telz choses affierent a tous juges grans et petis, comme baillis, prevosts et autres justiciers lesquelz doivent garder l’onneur.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s