Le Pelerinage de l’ame en prose [83]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 82v] -cipale sur tous en laquelle avoit plusieurs mansions telles que oncques homme ne vit sinon la quant le ciel est bien enluminé des estoilles bien cler et reluisant si n’a il point comparoison a nulles de habitacions. D’icelle mansion vueil je parler selon ce que j’ay peu considerer,… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [83]

Le Pelerinage de l’ame en prose [82]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 81v] monstra une eaue qui le environnoit et courrit entour si clere et si pure que parmy veoie clerement tout ce que par avant avoye veu. La terre et enfer qui dedans estoit enclos ne me sembloit mye greigneur que une petite boule au regart du circuité du ciel… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [82]