Le Pelerinage de l’ame en prose [86]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 85v]

ordre a VI m[ille] VI [cents] legions et en chacune legion a VI m[ille] VI c[ents] LXVI angelz par quoy tu pourras tantost savoir quel nombre de Sathanas cheurent ca bas, car il en cheut bien autant comme il y a en une ordre. Mais pour ce ne dire mie que Dieu ne puisse multiplier et creer angelz tous nouvaulx. Grant est le nombre des angelz qui volent bas et hault, et n’y a siecle qui ne visitent; tost volent de lieu en lieu et toutesfois ilz habitent principalment devant Dieu et le servent sans fin. Ung autre siecle tu vois joingnant, tout verdoiant d’esmeraudes, c’est le lieu des prophetes duquel saint Jehan baptiste est le chief. Toutesfois aucunesfois s’en va au siecle saint Estienne ouquel il a droit. La va il festoier et compaigner les autres martirs. Puis s’en reva a celui des vierges ou il a tiltre; la il fait feste avecques saint Jehan evvangeliste a qui Dieu bailla la royne sa mere a garder.

L’autre siecle que tu voys escellé et semé de cresolites est le lieu des sains hermites, des confesseurs et des sains religieux. La habite le premier hermite, saint Pol. La va souvent saint Gregoire, saint Augustin et tous les escoliers de saint Pol. La dedens est ton pere saint Benoist acompaigné d’abbez et de plusieurs gens noirs et blans. En ce siecle a plusieurs sains qui vont a plusieurs siecles et plusieurs autres reviennent a cestui cy pour eulx entrefestoier. Celles alees et celles venues sont signes de grant charité, amour et unité ainsi gardees en la court, gouvernees du roy souverain. Souveraine paix y a. Peine n’y a ne labour ne aucune desplaisance. Chascun la se

[f. 86]

avance de louer Dieu, la vision duquel est repos, refection et joye, et aussi le congnoistre, amer et avoir sans departir, qui sont trois dons dont l’ame beneuree est louee sans los. Quatre donaires que le corps aura quant la vendra qui sont subtillité, clarté, impassabilité et agilité.

Le ciel d’or que tu vois le plus hault est celui ou le roy se siet ou millieu duquel est son siege ront et cler et plus resplandissant la entour et environ. Et de toutes pars donne sa benediction a ceulx qui lui portent honneur et qui le tiennent leur seigneur. Pardessus lui est la couronne de gloire qui avironne le ciel de tous costez par dedens qui est semee tout entour et paree de pierres precieuses plus cleres et reluisans q’ung mirouer, entre lesquelles sont assises plusieurs estoilles tres estincellans gettans brandons de grant clarté. Dessoubz celle couronne ou Dieu donne ses graces entre Marie la royne du ciel quant elle veult ou elle voit Dieu sans courtine; et pres de lui se siet sur ung ront cristal bruny et la prie pour les pecheurs affin que Dieu leur donne amendement. Et saches que ses habitacions sont en une maison seulement, qui est ainsi sagement discintee pour demonstrer sa grant beaulté et noblesse et afin que les merites et degrez de ceulx qui la habitent soient la monstrez.

La clousture d’icelle maison est infinie par durableté et est le mur qui ne sera ja myne par les ennemis. Le monde ou tu as esté en pelerinage est peu de chose au regard de ceste maison. En ce point prins a regarder vers le hault ciel d’or et la vy ung cercle moult grant et moult merveilleux qui contenoit tres grant espace et faisoit

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s