Le Pelerinage de l’ame en prose [93]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 92v]

mais il le peut faire tous les jours par l’ordonnance qui est mise en son mouvement, qui est tel que pour quelconques cours il ne peut perdre son tours. Et quant est de la feste qu’on fait la jus, avant que plus t’en parle, il te fault regarder ung peu Paradis et considerer entour toy. Et quant tu auras ce fait, tu entendras mieulx ce que je te diray.

Lors regarday et ça et la, mais pourtant que de choses y avoit que on ne les pouoit nombrer. Je ne me savoye ou arrester. A une habitacion ou il avoit foison du lignaige humain et la dedans advisay ung arbre moult hault et tresbel portans fueilles et fruit qui avoit getté ung rainceau qui par la haulteur de lui passoit les autres. Et estoit sec au bout; de dessus a des fueilles et des fruis, et y avoit ung traversain qui la endroit hault croisoit. Et au dessoubz au pié tout environ avoit grant quantité de peuple faisant feste et joye en rendant graces a Dieu. Entre lesquelz je vy ung grant homme de bel semblant qui se tenoit auprés de l’arbre et souvent regardoit au coupel.

Cy fait question le pelerin a son ange.*

Lors il me respondi que la estoit Adam le vieil pere et Eve la vieille mere, entour lesquelz estoient ceulx de leur lignaige excepté Jhesucrist et sa mere et ceulx qui sont dampnez en Enfer. Cestui arbre que tu as veu, c’est l’arbre ou la pomme crut par qui Sathan deceut Eve. N’a pas gramment que tu as veu et que ailleurs t’en ay parlé. Adam souvent le regarde et en eut le cuer bien dolent se ne feust la redempcion

[f. 93]

qui en a esté faitte en ce rainceau croisé lasus; et quant il le regarde bien est joyeulx.

Ci fait question le pelerin a son ange.

Adoncques lui demanday comment cest arbre avoit illec esté mis, et c’estoit Paradis terrestre ou Adam manga la pomme par quoy son lignaige fut a mort dampné.

Ci respond l’ange a la question du pelerin.

Nennil, dist il, il est ailleurs. Mais tu ne peuz pas veoir tous les lieux ramplis de merveilles. Enoc et Helye sont en Paradis terrestre en attendant l’advenement d’Antecrist. Et de ce lieu fu la translaté et planté l’arbre que tu as veu, a celle fin que celui le veist qui perdi joye par lui.

Si te diray ce que je t’avoye promis de Dieu. C’est la feste que l’on fait la bas ou tu es le jour que l’on fait lassus la grant feste dont je t’ay parlé.

Aprés la grant refeccion de lassus, les angelz descendent la bas tenant la table en riant. Et avec eulx est saint Pierre vicaire especial de Jhesus, lequel a ce mandement especial du roy. Et a la descente font mettre la table au pié de l’arbre ou il a sans plus pain et vin.

Et lors parle saint Pierre a Adam et Eve en disant qui leur veult faire essayer d’un nouveau, mes a celle fin qu’ilz sachent ung lequel fruit vault mieulx, ou le vieil ou le nouvel. Lors Adam et toute sa compaignie vindrent devotement prendre de la viande et puis aprés graces en rendirent joyeusement. Par les mains se entreprindrent et Adam chanta le premier puis les autres lui respondirent en la maniere qui s’ensuit:

Loué soit le doulx Jhesus qui de mort nous a rachetez, a laquelle nous estions livrez! Par quoy quant je mengay du fruit de cest arbre a grant bien en cuiday venir. Mais du tout joye

* There seems to have been a section omitted here, since no question is recorded, nor a rubric for the response that follows.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s