Disputation [6]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 135v]

purs hommes et ne pouoient prophetizer de Nostre Seigneur Jhesucrist.

Respond l’esperit: Touttes les choses que les prophetes prophetizerent de la sainte incarnacion Jhesucrist et de la resurrection des mors, ilz eurent la congnoissance seulement par la revelacion de Dieu et de ses benoiz angelz, dont ilz estoient inspirez par la grace de Dieu et du benoit saint Esperit, infusee et espandue a la declaracion de la sainte foy affin que par ce le peuple feust converty a la congnoissance de Jhesucrist. Mais esperit suis mis en ceste paine de Purgatoire jusques a certain temps; et tant et si longuement que je seray en ceste paine, je n’auray la revelacion des angelz ne la grace du benoit saint Esprit ne sera en moy. Car je ne

[f. 136]

voy nulz angels fors que ceulx qui sont deputez et ordonnez a moy gouverner en ceste partie. Et ainsi ne puis en moy avoir la grace du saint Esperit jusques a tant que j’auray purgié et nettoié tous mes pechiez.

Dist le pryeur: Encoires par les parolles que tu me diz puis je prouver que tu es esperit decepvable. Tu diz que ung esperit ne nous puet dire aucune chose ou reveler des dampnez ou des sauvez, et toutesvoies on list l’opposite et le contraire en l’Escripture. C’est que les ennemis ou deables qui sont esperilz dient et pluseurs foiz ont revelé a aucunes gens la verité d’aucuns dampnez ou saulvez.

Respond l’esperit: Je te dy que les deables ne puevent dire ne reveler les secrés celestielz si non que par

[f. 136v]

la permission divine, sicomme par la revelacion des angelz souverains. Ainsi les ames estans en Purgatoire ne scevent riens de ces misteres ne veritablement n’en peuent parler de leur propre nature ou puissance; car si longuement que je seray en ceste paine de Purgatoire je n’aray ne ne puis ne ne dois veoir la paine des dampnez. Car s’ainsi estoit, la paine d’Enfer pourroit estre avec la paine de Purgatoire, qui ne se puet faire car ceulx qui sont de Purgatoire ont bonne esperance de grace et de gloire. Et en la paine d’Enfer n’a nulle esperance des deux, car en Enfer n’a nulle redemption par quoy par toutes ces raisons que j’ay dit pues apparcevoir plainement

[f. 137]

que l’argument que tu me faisoies des prophettes et des deables n’est pas semblable.

Adont le prieur demanda a l’esperit: Dy moy en quel lieu tu es.

Respondi l’esperit: Je suis cy ou tu ois ma voix parler, qui est voix de mon Purgatoire.

Donques, dist le pryeur, il s’ensuit que ce lieu cy soit Purgatoire des ames. Car se tu tu es purgié en ceste place et que ce soit en Purgatoire, par semblable raison les autres ames si pourroient purgier, et le lieu ou les ames se purgent se nomme le Purgatoire des ames. Si s’ensuit donques que c’est cy le Purgatoire commun et l’autre particulier. Dist le prieur: Une ame ne puet pour une foiz estre purgiee en ung mesme temps en une mesme heure en deux

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s