Disputation [12]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 147v]

chose dire outre ce que revelé m’en a esté par mon bon angele lequel m’a dit: Soyez en ceste paine de Purgatoire seullement jusques a Pasques et adont tu verras le* roy de cieulx en son throsne glorieux avec ses sains et saintes. Et quant il me eut ce dit, je respondi: Haha, que c’est ung long terme et grant espace de temps! Mais loé, beney et glorifié soit le treshault et puissant Dieu createur de toutes choses qu’il m’a ouvert la voye de sa sainte misericorde avec sa juste justice.

Je te demande, dist le prieur, quelle chose puet plus aydier et conforter les ames estans en Purgatoire pour estre allegiees de leur paine?

L’esperit respond: Les messes especiales celebrees pour elles esquelles ilz ont eu en leur vie plus grant devocion et plus ferme confidence.

[f. 148]

Comment? dit le pryeur. De quoy sert l’office de requiem especialment ordonné pour les trespassez?

Respont l’esperit: L’office de requiem est principalement convenable et se fait quant ung prestre a sa devocion de celebrer pour tous loyaulx trespassez. Et la cause est celle: car l’office de requiem fut ordonné pour les simples gens qui ne sont point clers qui ne croient ou cuident estre nulles messes pour les trespassez que celles de requiem.

Esperit, dit le pryeur, je te demande puis que tu diz que les messes especiales aident et confortent les ames estans en Purgatoire plus que nulles autres choses, et quelz oroisons sont aux ames plus prouffitables?

Respond l’esperit: Le psaultier et principalement les Sept Seaulmes penitenciales avec

[f. 148v]

la Letanie.

Dist le pryeur: Ce que tu me diz ne me semble pas convenable ne bien certain. Car Jhesucrist Nostre Sauveur et redempteur fist la Pater nostre, l’angle le Ave Maria et les XII apostres les II Credo. Mais les Sept Pseaulmes avec la Latanie firent et composerent les docteurs de sainte eglise desquelz nulz ne puet attaindre la sainteté de Jhesucrist, de son angele ne aucuns de ses apostres. Il me semble dont que l’ordonnance des Sept Pseaulmes faictes par les docteurs n’est mie si auctentique ne si notable ne par consequent n’est mie si vaillable en soy mesmes ou prouffitable comme Pater nostreAve MariaCredo in deum.

Quant au regart de la sainteté des composeurs, respond l’esperit, ces saintes

[f. 149]

oroisons Pater nostreAve MariaCredo in deum sont les plus vaillables oroisons que on puet dire en sainte eglise excepté la sainte messe qui procede en excellence de sainteté et dignité toutes autres oroisons. Mais toutesvoies les Sept Pseaulmes avec la Letanie quant au regart de l’entencion des sains docteurs qui les ordonnerent sont tresdevotes oroisons et prouffitables pour les ames qui sont en Purgatoire. Car les sains docteurs ordonnerent les Sept Pseaulmes estre dictes en remede et contre les sept pechiez mortelz en telle maniere que contre le pechié d’orgueil se doit dire la premiere pseaulme, Domine ne etc. Car Dieu Nostre Createur par sa grande puissance abati et getta ou

* The scribe has written les despite the singularity of the noun roy.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s