Disputation [17]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 157v]

autres sans instrument de langue. Et tout ainsi, je, esperit de Guy, par la vertu du saint Esperit ay parlé a toy sans instrumement de langue.

Je te demande, dist le pryeur, les ames sont elles jugees a la paine de Purgatoire avant qu’elles soient devestues de leurs corps?

Respond l’esperit: Je te diz, avant que les ames soient devestues de leurs corps, elles voient leurs biens ou leurs maulx fais ou les bons ou les mauvais angelz les voient plus clerement que les autres selon la quantité de leurs pechiez et tantost en pou d’espace elles sont jugiees a estre ou ciel ou en Purgatoire ou en Enfer selon ce qu’elles ont desservi. Et presentement elles sont menees ou lieu ou elles doivent aler, car en toute telle et pareille

[f. 158]

maniere que, au matin quant le soleil se lieve sa lumiere est tantost esparsé partout son empire s’il n’est empeschié par aucun obstacle, ainsi l’ame jugiee en Purgatoire est la menee et conduite presentement sans quelque demeure se n’est que oroisons et ausmosnes ou pryeres faictes deffendent et empeschent l’ame de si hastivement l’ame estre menee en Purgatoire. Car tant d’oroisons se pourroient dire et faire pour l’ame qu’elle sera en l’air et attendra la misericorde de Dieu ainsi que au jour d’uy est fait en la ville de Boulongne-la-Grasse d’ung frere qui estoit jugié a estre mené en Purgatoire par son bon angele. Lequel frere avant que l’ame yssist hors de son corps prya tresaffectueuse-

[f. 158v]

-ment ses freres que les messes que par le droit et ordonnance de l’ordre devoient estre celebrees pour lui aprez sa mort fussent dictes et celebrees de la Vierge Marie devant sa mort, laquelle chose fut doulcement accordee et faicte. Dont est advenu que aprez que son bon angele ot dit a son ame qu’elle estoit jugiee d’estre en Purgatoire le terme et espace de troiz moys, si survint une tresexcellente et precieuse advocate la benoite Vierge Marie, pryant humblement son benoit filz pour l’ame de ce frere laquelle ame au jour d’uy par l’espace de deux heures a esté et vaqué en l’air calignieux en attendant la misericorde de Dieu et ne demoura et ne demou-

[f. 159]

-ra ladicte ame en Purgatoire jusques a l’endemain premiere heure.

Or me diz, dist le prieur, quelles sont les hevres de la gloire de Paradiz?

Respond l’esperit: Les euvres de charité faictes pour l’amour de Dieu et de son proisme.

Je te demande, dit le prieur, du quel genre des hommes il y a plus en Purgatoire?

Respond l’espert: Du genre des pecheurs ou nul n’y vient s’il n’est ou n’a esté pecheur.

Scez tu, dit le prieur, qui est la meilleure personne du monde?

Respond l’esperit: Certes nennil, car tant seullement appartient a la congnoissance de Dieu. Car il n’est donné loenge a l’omme tant qu’il soit en ceste vie mortelle mais le

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s