Archives de la Cote d’Or, B 11915

Par ma dame la duchesse en son conseil / ouquel estoient messeigneurs de chastlemorant / de norry despinac[e], de changy le seneschal / de bourbonnois, maistre pierre de hericion et / pluseurs autres
[signature Audrant(?)]

Marie de berry duchesse de bourbonnois et dauvergne Contesse de Clermont de foures de montpancier et dame de beaujeu aiant pouoir / de monseigneur …ment absent A Nostre seneschal de bourbonnois A Noz baillis de foures et beajeulois de ChastelChinon et de Combraille salut. Comme par / Noz commis et depputes, et les commis et depputes de nostre treschier et tresame cousin le duc de bourgoigne, ait este faicte tractee et accordee certaine abstenances / de voye de fait Entre nosdiz pais dune part, et les pais de bourgoigne et Charrolois dautre part. Bien a plain contenue en noz lettres patentes de / confirmacion donnees A trois le viiie jour de may lan mil quatrecens et vint et que de ce aiant este baillees lettres aux gens de nostredit Cousin / le duc de bourgoigne, et dont nous avons les pareilles en effet dicely nostre cousin, et combien que par le contenu au tractie desdictes abstenances / il ne soit pas chose loisible de proceder par voye de fait, entre nosdiz pais et les pais de nostredit cousin Se non que ladicte voye de fait ait / este signifiee par lespasse de vint jours prealablement de par nous A nostredit cousin et a ses gens ou de par nostredit cousin a nous et noz / gens. Ce nonobstant len nous a donne a entendre que soubz umbre daucunes entreprises qui ont este faictes et se font de jour en jour par / aulcune rotiers rebelles et desobeissans et autres noz adverssaires et estrangiers des pais de nostredit cousin aulcune soudoyees qui sont / tresaffectiez a la guerre se sont efforcies et efforcent de courir en et dessus les pais de nostredit cousin, en entreprenant directement contre / ledit tractie et de fait sefforcent de rompre lesdictes treves et de retourner lesdiz pais en la guerre. Lesquelles sont de tres mauvaiz / exemple, et pourroient estre cause de lintroducion de ladicte guerre et de la discencion des subgiez desdiz pais se par nous nestoit sur / et pourveu de remede convenable, pour ce est il que nous considerans les grans inconveniens et dommaiges qui aviennent par / guerres et les grans biens que pourroient ensuir par le moyen de ladicte abstenance se elle estoit bien entretenue entre lesdiz pais / voulons et expressement vous mandons et a chascun de vous qui sur ce requis seres en commectant se mestier est par ces presentes que ladicte / abstenance de voye de fait vous remettez sus, et la faictes de nouvel crier et publier es lieux de voz offices qui sera expedient, et la gardes / et faictes garder entrerenir et observer selon la forme et teneur dudit tractie, sanz faire ne venir ne souffrir estre fait ou venir par nosdiz / paiz et subgiez aucune chose au contraire mais le deffendes et faictes deffendre par cry publique et sur telz peines que au cas appartient que / soubz umbre ne pour occasion desdictes entreprinses vous ne souffres introduire ladicte guerre en aucune maniere. En pugnissant les / transgresseurs saucunes en sont, selon lexigence du delit tellement quil en soit exemple, et tant comme touche lesdictes entreprises voulons et / nous plait que nostredit cousin et ses gens et officiers soyent sommes et requis quant le cas y escherra de le repparer et fere repparer avant / que ladicte voye de fait soit ouverte entre lesdiz pais de nostredit cousin, et que en entretenant ledit tractie ladicte voye de fait soit / signiffiee a nostredit cousin et ses gens vint jours prealablement que len procede par voye de fait et faictes repparer et que a este fait et / actempte du couste de pardeca selon le contenu de ladicte abstenance saucune chose y a este actemptee despuis nostredicte confirmacion dicelle / pourveu que en tout et par tout soit fait pareillement du couste de nostredit cousin pour sesdiz pais et subgiez de flandres dartoys / de bourgoigne de salnis et malines et quil baillera ses lettres pareilles a cestes en effet et substance pour lentretenement et observacion / de ladicte abstenance, de ce faire vous donnons autorite et pouoir et a chascun de vous par ces presentes au vidimus desquelles fait soubz seel / auctentique voulons estre telle foy ajoustee comme a ce presente original. Mandons et commandons A tous noz justiciers officiers et subgiez / prions et requerons tous autres quil appartiendra que a vous et chascun de vous et A voz commis et depputes en ce faisant obeissant et / entendent diligemment Et vous prestent et donnent conffort assistence et prisons se mestier en avez et requis en sont. Donne / soubz nostre seel en nostre Chastel de Chancelle, le premier jour de juillet lan mil quatrecens vint et troiz

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s