Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 111v]

A maistre richart de chancey chief du conseil de mondit seigneur / et son bailli de Dijon, la somme de liii frans a lui tauxez / par ma dame la duchesse de bourgoingne, et par ses lettres patentes / Donnees a rouvre, le iiiie Jour de septembre mil quatrecens / et Dixneuf. Cestassavoir, lii frans pour ses gaiges et / despens de xxvie Jours entiers commencans le dymenche / xxiiie Jour de Juillet lan que dessus et fenissant le Jeudi xviie / Jour daoust ensuivant tous inclus comme par le commandement / et ordonnance de mondit seigneur il a vacque avec et en la / compaignie de messire jaques de courtiambles seigneur de commerrien / en avoir este ou pais de barrois pour certains debas que les ducs de / Bar et de lorraine avoient ensemble a cause des garnisons / qui estoient en la conte de ligny, ainsi que mondit seigneur / lavoit escript audit maistre richart au fuer de deux frans / par Jour oultre et par dessus ses gaiges ordinaires font la / somme de lii frans et ung franc que icellui maistre richart / bailla a jehan darny chevaucheur de lescuierie de mondit seigneur / pour avoir porte lettres de par lui a Icellui seigneur audit laigny / Pour ce et rend lesdictes lettres de madicte dame, ensemble quictance / sur ce dudit maistre richart

f. 112

Ausdiz maistre guillaume courtot Jehan dancise et Jehan / moisson, la somme de quarante frans a eulx tauxez par / ma dame la duchesse de bourgoingne, et par ses lettres patentes / donnees a rouvre, le iie Jour daoust mil quatrecens et dixneuf / oultre et pardessus leurs gaiges ordinaires Cestassavoir audit / maistre guillaume vint frans pour ses gaiges de dix Jours / commencans, le xxie Jour de Juillet oudit an mil quatrecens / et dixneuf et fenissant continuelment ensuivant quil a / vacque en estre ale de Dijon a troies pardevers les generaulx de / france et les gens des finances de mondit seigneur, pour le fait et/ delivrance des monnoyes, et ainsi que icellui seigneur lavoit / mande audit maistre guillaume. Audit Jehan dancise pour / semblable cause, dix frans. Et audit Jehan moisson lequel / avoit illec este mande pour le fait de la sepulture que mondit seigneur / entend a faire, pour lesdiz tours x frans, lesquelles parties / font ladicte somme de xl frans. Pour ce et rend lesdictes lettres / ensemble quictance desdis maistre guillaume. Jehan dancise / et Jehan moisson chascun de sa part et porcion

f. 112v

Audit maistre guillaume Courtot la somme de vi frans / a lui Bailliez du commandement et orodnnance de madicte dame / la duchesse pour ses gaiges de trois Jours entiers quil a vacquez en / estre ale de Dijon a chalon avec ledit fraignot. Pour illec veoir / et visiter une maison propice, pour Icelle edifier en telle maniere / que len y puisse faire et ordonner une monnoye, pour en Icelle / forgier et monnoyer, pour et au proufit de mondit seigneur, pour / chascun desquelz Jours madicte dame par sesdictes lettres lui a tauxe / oultre et pardessus, ses gaiges ordinaires, ii frans qui sont pour / lesdiz trois Jours, vi frans Pour ce et rend lesdictes lettres ensemble quictance / dudit maistre guillaume

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s