Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 117]

A Jehan du boichet escuier et maistre dostel de feu mondit seigneur / le duc cui dieu pardoint la somme de dix frans a lui bailliez du / commandement et ordonnance de madicte dame la duchesse de bourgoingne / pour estre ale ou bailliaige dauxois en la ville de saulmaise faire departir / les gens darmes qui illec estoient et gastoient lesdiz lieux afin / deulx traire devers Bar sur seine, pour Illec estre receuz a / moustre a la resistance des traictes par Jus qui nagaires ont / murdry mondit seigneur. Pour ce par mandement de madicte dame / Donne A Dijon le viie Jour doctobre mil quatrecens et dixneuf / Cy rendu avec quictance dudit Jehan de boichet

A frere Jehan des nohes religieux de lordre des freres mineurs / Confesseur de madicte dame la duchesse la somme de vint frans / a lui Bailliez de lordonnance et commandement de madicte / dame, et par ses lettres patentes Donnees a Dijon le xxxe / Jour doctobre mil quatrecens et dixneuf, pour este ale / a troies devers le roy et a la royne, pour faire illec certaines / choses secretes touchans le bien et honneur de madicte dame et / de mondit seigneur le duc son filz, et especialment le descharge [f. 117v] de sa conscience et de celle de mondit seigneur dont elle ne vueult aucune / declaracion estre faicte en sesdictes lettres. Pour ce et rend Icelles lettres / avec quictance sur ce dudit frere Jehan

A reverend pere en dieu messire Jehan de blaisy abbe de saint / seigne lequel madicte dame la duchesse pour lui aidier a / conseillier sur les affaires et matieres qui puis le trespassement de / feu mondit seigneur lui sont survenus en maintes manieres, la / mande venir devers elle a Dijon, Et auquel madicte dame / par ses lettres Donnees, audit Dijon le xxvie Jour doctobre / mil quatrecens et Dixneuf, Et pour lui aidier a supporter / les frais de lui ses gens et chevaulx. A tauxe pour chascun / Jour pour tout le temps quil a vacque et vacquera devers / elle audit Dijon, la somme de trois frans, pour ce paie / a lui pour les Jour et temps que pour ladicte cause Il a vacque audit / dijon devers madicte dame. Cestassavoir depuis le xviiie Jour de / Septembre oudit an mil quatrecens et Dixneuf jusques / au xxviiie Jour doctobre ensuivant ou sont tant en venant / sejournant comme en retournant audit saint seigne lxi Jour / entiers, Et rend quictance dudit abbe, Contenant assercion davoir / vacque, oudit voiage par la maniere dessusdicte

A gerart de bourbon et huguenin du bois escuier descuierie / de mondit seigneur, la somme de six vins frans que madicte dame / la duchesse par ses lettres patentes Donnees A Dijon le xxviiie / Jour Doctobre mil quatrecens et Dixneuf leur a tauxe / prendre et avoir pour les despens deulx, leurs gens et chevaulx / faiz par lespace dun mois et plus quilz ont vacqus par son / ordonnance et commandement ou duchie de bourgoingne, et ou [f. 118] conte de charrolois pour visiter les villes fermes chasteaulx / et forteresse desdiz duchie et conte et les establir a veoir la / moustre des gens darmes et de trait, qui y ont este mis / Afin de resister a la mauvaise voulente et entreprise desdiz / ennemis de madicte dame et de mondit seigneur son filz. Pour / ce et rend lesdictes lettres de madicte dame. Ensemble quictance / sur ce desdiz gerart et huguenin. Contneant assercion davoir / vacque, oudit voiage, par ledit temps en ladicte visitacion

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s