Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 120v]

A messire Jehan de neufchastel seigneur de montagu et damance. Et / maistre guy gelenier conseillier de mondit seigneur, la somme de iiiixx / x frans a eulz bailliez par lordonnance de madicte dame la duchesse / et par ses lettres patentes. Donnees a Dijon le ve Jour de novembre / mil quatrecens et Dixneuf Et par ladvis des gens du conseil delle / et de mondit seigneur, le duc son filz. Cestassavoir audit seigneur de / montagu soixante frans et audit maistre guy gelenier xxx frans / Sur ce qui leur pourroit estre deu, a cause dune ambaxade que madicte / dame leur a enchargie faire par devers monseigneur le Cardinal duc / de Bar pour leur dire et exposer plusieurs choses, touchans le bien et / honneur de madicte dame et de mondit seigneur le duc son filz, leurs / pais et subgiez, lesquelles madicte dame ne vueult autrement estre declairees / en sesdictes lettres. Et aussi pour prier Icellui seigneur de Bar que madicte / dame soit aidant a avoir la pugnicion des traictes qui ont tue et murdry / mondit seigneur, comme dessus est dit. Pour ce et rend lesdictes lettres de / madicte Dame, Ensemble quictance sur ce desdiz seigneur de montagu / et maistre guy gelenier, chascun de sa part et porcion requises [f. 121] par lesdictes lectres.

A messire guy de la breisse secretain de la ville du pont saint esperit / et raoul le puillet demourant A Dijon, la somme de vint frans / que madicte dame la duchesse de bourgoingne par ses lettres patentes / donnees a Dijon le ve Jour de novembre mil quatrecens et xix / a ordonne eulz estre bailliez, sur ce qui leur pourroit estre deu / a cause du voiage que madicte dame leur a ordonne faire de Dijon a / troies devers le roy et la royne, pour Illec faire certaines choses / pieca faicte, a feu mondit seigneur ou pais de languedoc, pour ce et / rend lesdictes lettres de madicte dame. Ensemble quictance sur ce / desdiz messire guy et raoul requise par lesdictes lettres

A guillaume de la tournelle bailli de la montaigne / la somme de quarante frans que madicte dame la duchesse de bourgoingne / par ses lectres patentes, Donnees a Dijon le viiie Jour de novembre / mil quatrecens et dixneuf, Et par Ladvis du mareschal de bourgoingne / du bailli de dijon et dautres du conseil de madicte dame et de mondit seigneur / Pour Icelle somme distribuer a Jehan chardinal Jehan de cheingny dit / griffon pour les deux deulz aler sur les marches de la duchie de / Berry pour savoir lestat et le coiiiiiiie de charles qui se dit Daulphin / et lautre sur les marches de la charite sur loire, pour enquerir de / toutes nouvelles desdiz ennemis et de tout le pais de pardela. Afin que de / tout ce quilz en trouveront rapporter et faire savoir a madicte dame / ensemble lettre de quictance sur ce dudit bailli. Par laquelle Il promet / convertir entierement ladicte somme, en ce que dit est seulement

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s