Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 167v]

A Jehan le voir varlet servant en patisserie de madicte dame la / duchesse de bourgoingne la somme de dix frans pour don a lui / fait pour une foiz par madicte dame la duchesse et par ses lettres / patentes donnees a Dijon le xxviie Jour de novembre / mil quatrecens et Dixneuf tant en recompensacion des services / quil a fait oudit mestier depuis cinq ans en ca a feu mondit seigneur / derrenierement trespasse cui dieu pardoint, et mesmement a monstereau / ou il fut murdry, Comme pour lui aidier a paier sa raencon / envers les traictes armingnaz, et guerir la bathire quilz lui firent / lors ou visaige, comme il appert plusaplain par lesdictes lettres / de madicte ^dame^ cy rendues avec quictance dudit jehan

f. 168v

A Jehannete femme de Jehan de villecessey receveur du / Bailliaige de la montaigne la somme de trente frans, pour don / a lui fait par mondit seigneur le Duc de grace especial pour consideracion / des bons et agreables services que a fait a mondit seigneur ladicte Jehannete / Pour ce par mandement de mondit seigneur, verifie par Jehan de / noident, sur ledit fraignot Donne a paris le iiie Jour de / septembre mil quatrecens et Dixhuit Cy rendu avec quictance / dudit Jehan de villecessey, pour sadicte femme

f. 169

A Guiot le Jay maistre de la chambre aux deniers de ma dame / la duchesse de bourgoingne la somme de deux Cens frans pour don / a lui fait par mondit seigneur le duc de grace especial et pour consideracion des / bons et agreables ^services^ que avoit fait a feu mondit seigneur, tant en fait / et excercite de sondit office comme autrement en maintes et / diverses manieres, et en recompensacion diceulx services, Et afin / aussi quil ait mieulx de quoy soustenir son estat honnorablement / oudit service, Et pour lui aidier a supporter les fraiz dune maison / quil a encommencee de faire en la ville de rouvre ainsi que dudit dont / peut a plain apparoir, par lettres patentes de feu mondit seigneur / Donnees le iiiie Jour de Juillet mil quatrecens et Dixneuf signees / et non seellees Duquel don madicte dame la duchesse de bourgoingne / par ses lettres patentes Donnees a Dijon le xvie Jour de decembre / oudit an mil quatrecens et Dixneuf Iteratives des dessusdictes lettres / de don vuelt et mande Icellui guiot estre paie et contente de ladicte / somme de iiC frans Desquelz par icelles ses lettres pour consideracion / des bons grans et notables services que ledit guiot lui a faiz en sondit / office la releve et vueult Iceulx estre paiez a Icellui guiot. Non / obstant que lesdictes lettres de don ne soient seellees. Pour ce paie audit / guiot par vertu des dessusdictes lettres. Cy rendues avec quictance / dicellui guiot

f. 171

Aux roys darmes heraulx trompectes et menestriers / du roy et de mondit seigneur et a Jehan vain, varlet du sejour / de mondit seigneur, la somme de soixante dix frans. Cest assavoir / ausdiz roys heraulx trompectes et menestriers, lx frans / que mondit seigneur leur donna le Jour de la penthecoste lan / mil quatrecens et Dixneuf. Pour avoir ledit Jour corne / devant lui, et audit Jehan vain x frans pour avoir amene / a mondit seigneur ung cheval rouen que le roy donna a / mondit seigneur ledit Jour. Pour ce par mandement dudit seigneur / Donne le viie Jour de Juing oudit an mil quatrecens et / dixneuf. Cy rendu avec quictance dudit Jehan, pour / lesdiz Dix frans requise par ledit mandemens consentue / par ledit Jehan de noident estre emploie es comptes dudit fraignot

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s