Le Pelerinage de l’ame en prose [16]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 15v] accuser et mes pechiez monstrer en appert, mais pour ce qu’il ne savoit pas tant d’iceulx comme la vaillant Sinderesis, je lui laissoit toute l’action et que tant seulement vouloit estre tabellion de ce qu’elle diroit et proposeroit contre moy. Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 602, Le… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [16]

Le Pelerinage de l’ame en prose [13]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 12v] ce que j’ay sçay bien que tu as aidé a moult d’autres, je vien a toy comme a mon patron. Cy parle l’ame a saint Bernard. Entens aussi s’il te plaist, sire saint Bernard, qui as acquis couronne double pour les doulx biens charitables que as fais au… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [13]

Le Pelerinage de l’ame en prose [11]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 10v] je eusse point fait de plaisir et service pour ce que je savoie bien que advocat ne plaide pas voulentiers sans estre payé et que pouvres gens gueres ne font a la languette de la balance qui se tire tousjours au plus pesant poix et fuit le mendre.… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [11]

Le Pelerinage de l’ame en prose [10]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 9v] -gny selon ses mesfais et condempné a ardre en nostre feu. Et si di encores, oultre que de tant qu’il a esté ainsi lavé, et qu’il [s]’est ainsi depuis laidement soueillé, il doit estre plus pugny mesmement, car on scet bien que ce second mesfait est pire que… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [10]