Le Pelerinage de l’ame en prose [89]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 88v] Marie, semence pleine de benediction qui la feste commença en Paradis. Et tousjours pour neant n’avons pas aprins a chanter et jouer de tous instrumens – bien devons chanter et jouer car assez tost aurons compaignie parce que hommes et femmes seront rappellez qui estoient priviez de nous… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [89]

Le Pelerinage de l’ame en prose [60]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 59v] pas le mien. Tousjours ferai ton plaisir et suis prest de toy obëir jusques a la mort. Mais, cher Pere, tu dois penser que se tu me hastes de ce faire, ja homme ne m’en saura gré. Car encores n’a pas esprouvé les perilz ne la misere ou… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [60]

Le Pelerinage de l’ame en prose [21]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 20v] terre qui souvent ne se forvoye en chemin humain et qui ne voise a la fois par la voye orde, les uns plus que les autres moins; et n’y en a nul qu’il ne si soit comme forvoyé excepté Jhesus et sa benoiste mere auquel n’est pareil homme… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [21]