Le Pelerinage de l’ame en prose [88]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 87v] Maintenant sont devant le roy ou la joye et la feste est grant et les autres sont assemblez tout entour pour garder l’onneur qu’ilz ont et pour louer Dieu et la feste ramplir. Autour du cercle autres yront qui auront aprés au telle feste et revendront tous en… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [88]

Le Pelerinage de l’ame en prose [85]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 84v] face. Et pour ce nul ne doit estre esbahy des siecles infinis qui bien croit le pouoir de Dieu, lequel nul ne peut comprendre car il est infini, ne science n’en a point d’experiance. Ci fait question le pelerin a son ange. Et puis, dis je, que tu… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [85]

Le Pelerinage de l’ame en prose [26]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 25v] moult grant enjoingnement en ta court et en tes assises en retraictant noz jugemens par ces lettres qu’elles a impetrees, desquelles il te plaira dire ta voulenté. Si m’est advis que en aucun point ne sont pas a recevoir, car par droit elles y peuent estre et sera… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [26]

Le Pelerinage de l’ame en prose [7]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 6v] moult troublee, et la je ne fuz pas asseuré mais tremblay tousjours, ayans regart a la parable saint Jerosme que j’avoye ouÿ reciter en mon pelerinage, lequel de sa personne dit ainsi: Toutes les fois que je considere et pense a ce jour du jugement, tout le cuer… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [7]