Le Pelerinage de l’ame en prose [61]

[Chantilly, Musée Condé, ms 140, f. 60v] lermes, ne il n’est femme qui peust estre plus dolente que je suis. Helas, femme qui hault crioies en la tourbe de la gent en beneisant mon ventre pour ce que porté avoit le Filz de Dieu qui est cy pendu, ou es tu? Que n’es tu ores… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [61]

Le Pelerinage de l’ame en prose [60]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 59v] pas le mien. Tousjours ferai ton plaisir et suis prest de toy obëir jusques a la mort. Mais, cher Pere, tu dois penser que se tu me hastes de ce faire, ja homme ne m’en saura gré. Car encores n’a pas esprouvé les perilz ne la misere ou… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [60]

Le Pelerinage de l’ame en prose [22]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 21v] clos estoit que aucun pour quelque bien qu’il fist n’estoit qui y entrast; ne il n’a pas mort soufferte pour sauver les pecheurs se a leur pouoir n’ont laissé leur erreur. Folement il auroit ce fait se il s’estoit livré a mort pour ceulx qui ne lui en… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [22]