Disputation [17]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 157v] autres sans instrument de langue. Et tout ainsi, je, esperit de Guy, par la vertu du saint Esperit ay parlé a toy sans instrumement de langue. Je te demande, dist le pryeur, les ames sont elles jugees a la paine de Purgatoire avant qu’elles soient devestues de leurs corps?… Continue reading Disputation [17]

Disputation [13]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 149v] parfont abisme d’Enfer l’angele Lucifer qui par son orgueil se voult eslever a l’encontre de sa dominaction. Et ainsi se doivent les autres pseaulmes dire a l’encontre des autres six pechiez mortelz. Je te demande, dit le pryeur, de quelle valeur ou prouffit est a l’ame du pecheur Placebo avec Dirige? Respond… Continue reading Disputation [13]

Disputation [10]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 143v] Et il est ainsi que en trestoutes les messes, celles du saint Esperit et de la Trinité me sont plus ou cuer en la pensee pour tant qu’elles me aident a conforter plus que les autres. Et je te diray la cause pour quoy: ou temps que je fut… Continue reading Disputation [10]

Disputation [9]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 141v] -nois sains et saintes de Paradis que en sa vie a plus servy et eu de confidence requerront a Nostre Seigneur sa sainte misericorde en ceste maniere: O sire Dieu tout puissant, que pour l’amour de ta benoitte mere et pour la redempcion de creature humaine pour les pecheurs… Continue reading Disputation [9]

Disputation [6]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 135v] purs hommes et ne pouoient prophetizer de Nostre Seigneur Jhesucrist. Respond l’esperit: Touttes les choses que les prophetes prophetizerent de la sainte incarnacion Jhesucrist et de la resurrection des mors, ilz eurent la congnoissance seulement par la revelacion de Dieu et de ses benoiz angelz, dont ilz estoient inspirez… Continue reading Disputation [6]

Disputation [3]

[BnF fr. 602, f. 129v] mort et passion en l’arbre de la croix pour nostre redemption, dy moy qui tu es. Adont le fist tout ainsi qu’il lui avoit dit. Prestement une voix basse flefve et comme malade fut oye ou milieu de la chambre qui respondi: Ce suy ge. Adont la vefve selon ce… Continue reading Disputation [3]

Le Pelerinage de l’ame en prose [95]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 94v] -quiere science et non pas plus que sobrement car ce seroit grant folie. Toutesfois de ce que tu demandes t’en vueil ung peu parler. L’assemblee est gracieuse qui oncques ne descorde et sans estre divisee de unité et distintee en trois. Et [s]’elle semble variable a veue humaine,… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [95]