Le Pelerinage de l’ame en prose [53]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 52v] bien croire devoye que assez tourmens y a et aussi de gens tourmentez et que ce cy me devoit souffire pour le present afin de mercier Nostre Seigneur Jhesucrist, honnorer et gracier quant ne m’avoit pas souffert estre ainsi tourmenté comme ceulx que j’avoye veuz en Enfer. Ci… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [53]

Le Pelerinage de l’ame en prose [45]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 44v] tu le peusses avoir. Cy parle Lucifer a Convoitise Lors, dit il, je vouldroie bien avoir la grant joye que par toy ay perdue, par telle condicion que se je avoye char humaine, la plus passible qui fut oncques, et qu’il creust ung pillier de fer ardant de… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [45]

Le Pelerinage de l’ame en prose [41]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 40v] qui me fist arrester pour regarder entour moy qui ainsi puoit. Et lors je vy ung lieu plain d’offemens de plusieurs corps qui la gisoient mors, entre lesquelz je congnuz bien les os du mien, desquelz la pueur me venoit que je sentoye. Mais nonobstant la punaisie qui… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [41]

Le Pelerinage de l’ame en prose [29]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 28v] Si devra estre par sa grace en haulte place en l’ordre des martirs ou en autre hault lieu reservé et ordonné de long temps aux confesseurs. Je le te rens, sire Jhesus, en te requerant graces et mercis. Cy entre le pelerin en Paradis Ainsi dedans la courtine… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [29]

Le Pelerinage de l’ame en prose [28]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 27v] peine comme tu les nous as baillez, en garde nous les te ramenons en faisant nostre devoir. Loué, honnoré et glorifié en soies tu a tousjours. Cy entrent les angelz et les pelerins en Paradis ensemble Ainsi que lesdiz angelz chantoient en louant Jhesus, je les vy par… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [28]

Le Pelerinage de l’ame en prose [27]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 26v] accordera point se ton meffait n’estoit pugny par aucune espace de temps a laquelle chose elle s’accorde enuis, car advis lui est que perpetuellement deusses estre pugni. Depars toy d’ici et t’en va. Vecy la sentence que de toy je di et prononce. Cy parle Sathan a saint… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [27]

Le Pelerinage de l’ame en prose [19]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 18v] n’es bien fol, tu peuz bien sentir la continuelle bataille en quoy tu es, en laquelle tu te laisses superditer, vaincre et abatre a ce but que tu devroies vaincre; et en telle paresse tu tiens que ne daignes demander aide pour toy lever sus. De premiere face… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [19]