Disputation [19]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 161v] -rent a cinquante martires et furent par tant convertis a la foy chrestienne par la espeuse et aimé de Dieu madame saincte Katherine, lesquelz furent mis et gettez en grant et horrible feu et n’ot la force ne l’action sur eulx ne sur leurs vestemens. Tu voiz que le… Continue reading Disputation [19]

Disputation [18]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 159v] dois loer aprés sa vie. Car selon celle ordonnance nul ne scet s’il est digne d’avoir l’amour de Dieu. Et pour ce de bonté et de perfection d’autrui nul ne doit jugier, raconter ne dire jusques au jugement de Dieu. Et pour tant a la question que tu m’as… Continue reading Disputation [18]

Disputation [16]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 155v] enchassié et delaissé soit aux hommes dit et monstré. Nous sommes elle et moy vrays confés et laquelle confession Dieu a mis en oublie quant a la coulpe, mais non mie tant que a la paine. Et pour ce Dieu qui est juge nous envoye ceste paine et douleur… Continue reading Disputation [16]

Disputation [4]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 131v] sans desserte de pechié. Et toutesvoyes ceste paine que sueffre presentement, elle est a moy dure et penible et mauvaise ja soit ce que elle ne soit adjugiee justement pour satisfaire a mon mauvais pechié. Et donques que j’ay et sueffre presentement painne dure et mauvaise, je pourroie estre… Continue reading Disputation [4]

Disputation [3]

[BnF fr. 602, f. 129v] mort et passion en l’arbre de la croix pour nostre redemption, dy moy qui tu es. Adont le fist tout ainsi qu’il lui avoit dit. Prestement une voix basse flefve et comme malade fut oye ou milieu de la chambre qui respondi: Ce suy ge. Adont la vefve selon ce… Continue reading Disputation [3]

Le Pelerinage de l’ame en prose [65]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 64v] elle se mouvera, et se bien il s’encline a la langue de doctrine, parfait sera. Celle dame que tu voiz la est appellee par son nom Doctrine. Maistresse est de former et emprunter science en homme et y planter bonnes vertus en estant les vices, de parer son… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [65]

Le Pelerinage de l’ame en prose [64]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 63v] Et lors demanday a mon gardien pour quoy je ne avoye peu a eulx parler et pour qouy ilz ne me avoient fait aucun semblant toutesfois que de riens ne leur avoit meffait. Cy respond l’ange au pelerin As tu, dit l’ange, ja oublié que tu es separé… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [64]