Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 135] A huguenin darchy escuier et maistre regnault Joly / saige en droit, lesdiz Jour et an lx frans. Cestassavoir a / chascun deulx xxx frans, pour aler en ambaxade de par madicte / Dame devers les Ducz de Bar et de lorraine, pour eulz / signiffier ladicte mort, Afin de pareillement eulz adherer… Continue reading Archives de la Cote d’Or, B 1598

Archives de la Cote d’Or, B 1598

[f. 134] A Jehan de morimont escuier le xxvie Jour dudit mois / oudit an, la somme de vixx frans pour semblablement / estre ale de par madicte Dame devers lempereur lui porter lettres / closes, de par elle. Contenans le cas de ladicte mort afin / de lui adherer et aidier a madicte Dame,… Continue reading Archives de la Cote d’Or, B 1598

Archives de la Cote d’Or, B 1598

f. 133 Autres parties de / voiages et ambaxades paiees par ledit Jehan fraignot aux / seigneurs et personnes cy apres nommez, pour laer par / lordonnance de madicte dame la duchesse de bourgoingne / devers le roy et la royne de france et pluseurs autres ducz / princes et seigneurs de pluseurs et divers pais,… Continue reading Archives de la Cote d’Or, B 1598

Disputation [19]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 161v] -rent a cinquante martires et furent par tant convertis a la foy chrestienne par la espeuse et aimé de Dieu madame saincte Katherine, lesquelz furent mis et gettez en grant et horrible feu et n’ot la force ne l’action sur eulx ne sur leurs vestemens. Tu voiz que le… Continue reading Disputation [19]

Disputation [18]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 159v] dois loer aprés sa vie. Car selon celle ordonnance nul ne scet s’il est digne d’avoir l’amour de Dieu. Et pour ce de bonté et de perfection d’autrui nul ne doit jugier, raconter ne dire jusques au jugement de Dieu. Et pour tant a la question que tu m’as… Continue reading Disputation [18]

Disputation [16]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 155v] enchassié et delaissé soit aux hommes dit et monstré. Nous sommes elle et moy vrays confés et laquelle confession Dieu a mis en oublie quant a la coulpe, mais non mie tant que a la paine. Et pour ce Dieu qui est juge nous envoye ceste paine et douleur… Continue reading Disputation [16]

Disputation [4]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 131v] sans desserte de pechié. Et toutesvoyes ceste paine que sueffre presentement, elle est a moy dure et penible et mauvaise ja soit ce que elle ne soit adjugiee justement pour satisfaire a mon mauvais pechié. Et donques que j’ay et sueffre presentement painne dure et mauvaise, je pourroie estre… Continue reading Disputation [4]