Disputation [10]

[Paris, BnF fr. 1793, f. 143v] Et il est ainsi que en trestoutes les messes, celles du saint Esperit et de la Trinité me sont plus ou cuer en la pensee pour tant qu’elles me aident a conforter plus que les autres. Et je te diray la cause pour quoy: ou temps que je fut… Continue reading Disputation [10]

Le Pelerinage de l’ame en prose [6]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 5v] bien. Et me estoit tout ce qui estoit ça bas plus que n’est le voirre au soleil quant il luist. Et me sembloit que, sans fable, les esperis pouoient passez par la terre plus ligierement que les oyseaux par l’air ne que les poissons par la mer. Et… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [6]