Le Pelerinage de l’ame en prose [91]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 90v] print le miel dont tantost aprés que du mengant la viande estoit yssus. Celle viande estoit ceulx que Enfer tenoit en sa gueule, lesquelz Jhesucrist lui osta. Mais il lui laissa ceulx qu’il avoit dedans son engloutis qui n’estoient pas ses amis. Bien lui pesoit qu’il ne pouoit… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [91]

Le Pelerinage de l’ame en prose [86]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 85v] ordre a VI m[ille] VI [cents] legions et en chacune legion a VI m[ille] VI c[ents] LXVI angelz par quoy tu pourras tantost savoir quel nombre de Sathanas cheurent ca bas, car il en cheut bien autant comme il y a en une ordre. Mais pour ce ne… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [86]

Le Pelerinage de l’ame en prose [78]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 77v] ont esté aval la terre querir ceste vieille la. Pour estre s’amie et lui tenir compaignie a lui l’ont amenee et me ont boutee hors du tout, mais je pense que se le roy osast, tantost me rappellast avec lui. Or est il ainsi qu’il ne oseroit courrucer… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [78]

Le Pelerinage de l’ame en prose [62]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 61v] quant a autre qu’a toy m’as donnee, combien qu’il soit vierge. Mais il lui a bien a dire de toy, a lui aussi comme se je feusse estrange et de nulle congnoissance, pour quoy je puis bien dire que on me peut justement appeller Maria, car c’est Jhesus… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [62]

Le Pelerinage de l’ame en prose [37]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 36v] façon d’icelui lieu vëoir ou l’estoie combien que assez griefvement y fuz tourmenté. Mais encores ne fuz je pas content se je ne savoye que signifioit celle autre blanchastre espere qui environnoit Purgatoire. Si lui demandai, et il me dist que c’estoit le seing d’Abraham ou fut porté… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [37]

Le Pelerinage de l’ame en prose [12]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 11v] responde pour celui qui te crie merci et en ta pitié se fie. Cy retourne l’ame a la Vierge Marie en lui priant qu’elle soit son advocate Toy aussi, glorieuse Vierge Marie, royne du ciel, princesse et gouvernerresse* du monde, je t’apelle secondement aprés ton filz pour parler… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [12]