Le Pelerinage de l’ame en prose [96]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 95v] de y estre venu et toy recevoir. Tu mercieras aussi saint Michiel, et quant je seray devers lui a lui te recommanderay. Maintenant m’en vueil aller vers lui, mais maintesfois revendray ycy pour toy visiter et mener en plusieurs lieux ou tu verras tant de merveilles que de… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [96]

Le Pelerinage de l’ame en prose [88]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 87v] Maintenant sont devant le roy ou la joye et la feste est grant et les autres sont assemblez tout entour pour garder l’onneur qu’ilz ont et pour louer Dieu et la feste ramplir. Autour du cercle autres yront qui auront aprés au telle feste et revendront tous en… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [88]

Le Pelerinage de l’ame en prose [82]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 81v] monstra une eaue qui le environnoit et courrit entour si clere et si pure que parmy veoie clerement tout ce que par avant avoye veu. La terre et enfer qui dedans estoit enclos ne me sembloit mye greigneur que une petite boule au regart du circuité du ciel… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [82]

Le Pelerinage de l’ame en prose [80]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 79v] attendi en appellant haultement sur les rens, mais nul ne venoit avant dont il ennuyoit moult au peuple qui la estoit assemblé. Et le roy qui estoit moult hault en ung eschaufault avec ses barons fist crier que on fist silence pour ce qu’il vouloit parler au chevalier… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [80]

Le Pelerinage de l’ame en prose [31]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 30v] Paris, Bibliothèque nationale de France, fr. 602, Le Pelerinage de l’ame en prose, f. 24v detail -gnement de ce qu’il m’avoit dit. Cornes, ongles, dens y avoit, et moult d’ordure dont je me tais, de quoy se j’eusse esté en appert troussé aussi lait ou plus eusse je… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [31]

Le Pelerinage de l’ame en prose [27]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 26v] accordera point se ton meffait n’estoit pugny par aucune espace de temps a laquelle chose elle s’accorde enuis, car advis lui est que perpetuellement deusses estre pugni. Depars toy d’ici et t’en va. Vecy la sentence que de toy je di et prononce. Cy parle Sathan a saint… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [27]

Le Pelerinage de l’ame en prose [26]

[Chantilly, Musée Condé, ms. 140, f. 25v] moult grant enjoingnement en ta court et en tes assises en retraictant noz jugemens par ces lettres qu’elles a impetrees, desquelles il te plaira dire ta voulenté. Si m’est advis que en aucun point ne sont pas a recevoir, car par droit elles y peuent estre et sera… Continue reading Le Pelerinage de l’ame en prose [26]